Webdocu.fr - Webdocumentaire et nouvelles formes de narration, connectées, multimédia et interactives

Une femme, plusieurs hommes, et un webdoc à soutenir !

Ce projet est l’un des trois sélectionnés pour le FIGRA 2014 (Festival international du grand reportage d’actualité et du documentaire de société) pour le prix INSIDE Web&Doc.

Pour le soutenir : http://www.kisskissbankbank.com/femmes-polygames

Femmes Polygames – teaser #2 from Femmes Polygames on Vimeo.

Rencontre avec les auteures, Anne-Julie Martin et Andrada Noaghiu

A quel stade en est le projet ?

Nous sommes parties en 2013 pendant trois mois après avoir obtenu les financements nécessaires à l’écriture, au voyage et au tournage (CNC, Scam, Région Alsace, Paris Jeunes Aventures et Issy-les-Moulineaux). Trois émissions radio ont été réalisées et produites avec France Culture (diffusion dans Sur les Docks 4, 5 et 6 mars), un dossier associé est paru dans la presse (France Culture Papiers) mais il nous faut encore travailler à la réécriture et assurer la post-production du webdocumentaire prévu dans ce projet cross-média.Nous commençons les recherches de diffuseurs et de partenaires de production pour financer cette étape finale. Nous sommes aussi très intéressées par tout échange, conseil et réactions de la part des gens de la profession.

Quels difficultés rencontrez-vous et comment pensez-vous les surmonter ?

La première difficulté actuellement et de mener notre collecte KissKissBankBank à bien ! Nous devons atteindre l’objectif de 7.000€ d’ici le 28 mars. Nous allons tout faire pour la diffuser un maximum de personnes tout en donnant de la visibilité à notre projet. Le FIGRA nous est d’une grande aide pour cela mais nous avons encore besoin d’autres relais. L’une des particularités de notre projet, c’est que nous devons payer de nombreux traducteurs. Nous avons plus de langues que de pays ! Par exemple, en Inde, certaines personnes nous parlent en Hindi, d’autres en Penjabi. Autre difficulté : trouver des temps de réflexion, de lecture et de recul sur le projet pour faire avancer son écriture. Si nous avons la chance d’obtenir de bonnes conditions financières globales pour la production, nous pourrons nous y consacrer davantage. Nous comptons aussi sur notre présence au festival du FIGRA fin mars au Touquet pour faire avancer les choses.

A quoi servira la collecte ?

Les 7.000€ de la collecte sont le minimum nécessaire à la production et finalisation du Webdoc, les postes prioritaires sont :
- la traduction pour le derushage et le montage (1.000 €)
- le montage des éléments audiovisuels (1.500€)
- la création d’une maquette graphique (1.500 €)
- la conception et le développement de l’interface web (2.500 €)
- et le reste correspond au pourcentage réservé à KissKissBankBank Si, par bonheur, la collecte dépasse l’objectif fixé, cela nous permettra d’effectuer le travail dans de meilleures conditions (temps d’écriture, qualité des traductions, créativité de l’interface…) Nous continuons parallèlement nos démarches de production avec la société Enfin Bref qui soutient le projet afin de trouver des partenariats qui lui donneraient plus d’ampleur.

Le projet est-il innovant dans sa forme et si oui comment ?

Dans la forme, nous souhaitons notamment innover dans la place laissée à l’espace et à la qualité sonore. En tant que journalistes-documentaristes radio, nous souhaitons mettre l’accent sur cet aspect et permettre ainsi une plus grande immersion dans les situations quotidiennes. Le dessin est aussi très important dans cette approche sensible, laissant place à l’imaginaire, aux légendes et à la l’univers symbolique des personnages. Enfin, nous souhaiterions développer l’idée de plusieurs couches narratives, avec des mots-clefs qui permettront d’apporter des éléments ayant trait au contexte socioculturel, économique et politique sans interrompre toutefois la fluidité du documentaire.

Pourquoi avoir choisi ce sujet ?

Nous souhaitions comprendre et faire découvrir ce système d’alliance et cette configuration familiale si rare et si peu connue ici. Tout en rendant compte des contraintes économiques ou démographiques qui sont liées à la polyandrie, nous souhaitions interroger sous un nouvel angle la place et le rôle des femmes et des hommes au foyer et dans la société. En creux, ce sujet pose aussi les questions du genre, du couple, de la famille nucléaire et de la notion de mariage, qui sont en pleine redéfinition dans nos sociétés.

Comment s’est repartie l’organisation du projet ?

Nous sommes deux auteures : l’une prend en charge la réalisation et la narration interactive et l’autre se concentre sur le dessin et l’univers visuel associé. Nous bénéficions aussi du soutien de Marianne Rigaux, journaliste multimédia, qui nous aide à la recherche de diffuseurs et de financements.

Quelle innovation spécifique désirez vous mettre en place sur ce projet ?

La principale innovation est de permettre à la fois une lecture linéaire et transversale du sujet. Une première approche directe permet la compréhension par l’immersion via des divers degrés d’enrichissements (image, son, dessin) et, au-delà une « couche narrative » supplémentaire apporte une mise en perspective qui révèle les enjeux qui sous-tendent la polyandrie dans le cas de chaque femme.

Pourquoi voter pour vous ?

Parce que ce sujet mérite d’être connu, que nous dépensons toute notre énergie à le faire avancer depuis deux ans et qu’on ose croire qu’il mérite d’aboutir ! Et parce qu’il permet de reconsidérer des problématiques de genre, aux niveaux social ou privé, en découvrant d’autres modèles que les nôtres.

Qu’attendez-vous de votre présentation en tant qu’Insider au Web&Doc FIGRA le 29 Mars prochain?

Nous espérons trouver des diffuseurs intéressés et des partenaires de production. Mais aussi toute rencontre fructueuse qui peut nous faire avancer sur les idées d’écriture, d’architecture interactive, de narration…

Retrouvez les émissions de France Culture :

http://www.franceculture.fr/emission-sur-les-docks-polyandrie-13-%C2%AB-au-nepal-epouser-une-fratrie-%C2%BB-2014-03-04

http://www.franceculture.fr/emission-sur-les-docks-polyandrie-23-%C2%AB-les-na-de-chine-le-fantasme-de-la-femme-liberee-%C2%BB-2014-03-05

http://www.franceculture.fr/emission-sur-les-docks-polyandrie-33-%C2%AB-en-inde-les-femmes-partagees-%C2%BB-2014-03-06

Les relations hommes/femmes bouleversées : soutenez le projet « Mesdames Messieurs » !

De deux choses l’une : soit vous êtes une femme, soit vous êtes un homme. Ou parfois, mais c’est beaucoup plus rare, un peu des deux à la fois ou successivement. De plus, soit vous êtes jeune, soit vous êtes vieux, avec – heureusement – quelques étapes intermédiaires.Dans tous les cas, vous êtes le public cible de Mesdames Messieurs, à la fois jeu et webdocumentaire. Plus d’information avec Valérie Ganne et Virginie Berthemet, aux commandes du projet.

Pour le soutenir : http://www.kisskissbankbank.com/mesdames-messieurs

Décrivez-nous votre projet ?

Pour nous, un des plus grands changements du XXème est celui des rapports entre hommes et femmes ! Nous racontons comment la petite histoire (la mienne, la votre, celle de nos parents et grands-parents) construit la grande Histoire. Et ce sur quatre générations : de 1945, premier vote des femmes, à aujourd’hui. Une petite balade dans le temps grâce à une machine à changer d’époque, avec des archives inédites, des jeux et les témoignages de personnes de 80 à 20 ans.

A quel stade de développement en est-il ?

Nous en sommes au début de “Mesdames Messieurs” : une grande partie de son contenu a déjà été balisé grâce à notre livre “Merci les filles ! Tout ce qu’il faut savoir sur le féminisme pour être ravissante et pas idiote”. Trois axes principaux sont à développer aujourd’hui :
- confirmer que notre formule de jeu est viable auprès de “game-designers” et de développeurs informatiques,
- rencontrer et interroger les personnes que nous avons identifiées et qui témoigneront dans la partie documentaire,
- nous faire conseiller pour développer au maximum la partie contributive de notre projet.

Quelles difficultés rencontrez-vous et comment pensez-vous les surmonter ?

La difficulté imprévue consiste à accrocher le public. Quand notre livre est sorti en 2010, il a eu du succès mais dans un cercle restreint (féministe était presque un gros mot). En 2014 c’est quasiment le contraire : on en parle tant que les gens sont lassés avant même de s’y intéresser. Pourtant tout le monde a un avis sur les rapports entre hommes et femmes et la récente polémique sur l’introduction du genre à l’école a prouvé que tout et n’importe quoi peut être dit sur le sujet. Une visite ludique à travers l’histoire permet de mieux comprendre ce qui se vit aujourd’hui. C’est aussi pourquoi “Mesdames Messieurs” sera extrêmement contributif : chacun doit faire part de son expérience car le thème s’y prête.

A quoi servira la collecte ?

Nous avons reçu il y a un an un premier coup de pouce avec une aide à l’écriture multimédia du CNC. Depuis le projet est auto-financé. La collecte de Kiss Kiss Bank Bank sera le deuxième coup de pouce. Nous pourrons rencontrer et enregistrer les personnes qui témoigneront dans la partie documentaire du projet : une quinzaine de témoins actifs ou passifs de ce changement de société, de 20 à 80 ans (1500 €). D’autre part nous ferons appel à un consultant sur les aspects “game design” et développement informatique (3500 €). Enfin, la réussite de la collecte sera une nouvelle impulsion pour trouver les financements pour concrétiser le projet.

Le projet est-il innovant dans sa forme et si oui comment ?

Nous mélangeons les époques dans la forme comme dans le fond : le graphisme de Virginie Berthemet, par ses collages, superpose plusieurs époques et c’est ce mélange qui fait sa patte personnelle. De la même façon c’est notre regard d’aujourd’hui sur des archives d’hier qui leur donne un nouveau sens. L’autre innovation de ce projet, c’est le jeu et l’humour : trop souvent traité avec gravité, le sujet en devient rébarbatif. On dépoussière les archives et on dédramatise le thème.

Pourquoi avoir choisi ce sujet ?

Depuis longtemps nous nous intéressons aux questions des rapports entre hommes femmes dans notre vie personnelle et professionnelle, plus particulièrement depuis que nous avons des enfants. Un livre est insuffisant pour un thème aussi passionnant et en constante évolution. Et enfin, surtout, et une fois de plus, nous parions sur la contribution active des internautes ce que seul un webdoc permet.

Comment s’est répartie l’organisation du projet ?

“Mesdames Messieurs” est porté par deux auteures : Valérie, journaliste et réalisatrice et Virginie pour le graphisme et ses idées joyeuses et fraiches. Depuis six mois, nous travaillons avec l’accompagnement bénévole et bienveillant de la société de production Zadig.

Quelle innovation spécifique désirez vous mettre en place sur ce projet qui justifie le choix du traitement webdoc?

Un livre comme un documentaire proposent un parcours chronologique et un point de vue d’auteur fort, alors que le webdoc ouvre sur la découverte personnelle de l’internaute : notre pari c’est que quand on cherche et qu’on découvre soi-même, la curiosité est aiguisée et l’intérêt suscité. L’autre pari, c’est d’utiliser le jeu comme porte d’entrée.

Pourquoi voter pour vous ?

Car il n’existe pas de webdoc sur ce sujet d’actualité alors que c’est l’un des plus importants de notre époque, qui traverse la société et les générations.

Qu’attendez-vous de votre présentation en tant qu’Insider au Web&Doc FIGRA le 29 mars prochain ?

La présentation nous permettra de rencontrer des professionnels et tout particulièrement des diffuseurs, sans qui le projet ne pourra pas se concrétiser. De plus, nous confronter au jeu des questions réponses sera un exercice profitable, ne serait-ce que par les retours sur notre approche. Bref, cette présentation ne pourra qu’être bénéfique.

Pregoneros de Medellín, projet webdoc Inside Figra 2014

Surnommée « la ville du printemps éternel », Medellín, (3 350.000 habitants) est la deuxième ville de Colombie. Medellín souffre et profite de tous les phénomènes sociaux propres à une ville en voie de développement. De grands contrastes économiques, sociaux et architecturaux s’entrechoquent dans cette ville interculturelle qui se caractérise par son dynamisme, la gaieté des gens, la beauté des femmes et une grande fierté régionale. Medellin a vécu douloureusement les guerres entre les cartels de la drogue dans les années 90. Aujourd’hui, elle efface ce passé avec de multiples actions qui petit à petit préparent un avenir meilleur pour ses habitants.

Pregoneros de Medellín from Thibault Durand on Vimeo.

On veut vous proposer la possibilité de faire une visite virtuelle de Medellin, un peu comme avec Google Street View, vous allez pouvoir faire votre chemin dans la ville, avancer, reculer, tourner à votre rythme … Au long du parcours, vous pourrez découvrir nos vendeurs ambulants qui seront matérialisés sous la forme de petites animations et interagir avec eux.

Prototype du Parcours interactif : « Pregoneros de Medellin » from Thibault Durand on Vimeo.

Soutenir le projet : http://www.kisskissbankbank.com/pregoneros-de-medellin

Insider FIGRA 2014 : encore 2 semaines pour soutenir les projets

L’unité Web&Doc FIGRA, en partenariat avec Webdocu.fr et KisskissBankBank sont heureux de vous présenter les 3 dossiers sélectionnés « PRIX INSIDE Web&Doc FIGRA2014 » à destination des porteurs de projets multimédia et interactifs à visée informative.

Retrouvez tous les projets ici : http://www.figra.fr/les-3-projets-inside-2014-selectionnes/

Ces 3 projets sélectionnés viendront pitcher leur projet en public devant le Jury de professionnels composé de :
Olivier Valentin : Fondation Varenne; Laetitia Moreau : réalisatrice et commission Nouvelles écritures SCAM;
Alexandre Brachet : UPIAN ; Andres Jarach : réalisateur, Lauréat Prix Varenne 2013;
Philippe Fréville : PICTANOVO; et Claire Leproust : Capa écritures numériques.

L’objectif de « INSIDE WEB&DOC » est d’offrir la possibilité d’accompagner et de propulser 3 projets avec la collaboration d’experts, et l’Unité Web&Doc du FIGRA mettra en contact les « Insider » avec des producteurs et diffuseurs lors de la rencontre au Touquet le 29 mars 2014.

Le Village Web&Doc ouvrira ses portes le SAMEDI 29 mars 2014 à partir de 14h30 au Palais des Congrès 62520 Le Touquet Paris Plage.

WEBDOC SUR LE QUOTIDIEN DES PROSTITUÉES DE LYON

La proposition de loi sur la pénalisation des clients vient d’être
votée par l’Assemblée nationale. Elle sera examinée entre avril
et juin par le Sénat. Si elle est définitivement adoptée, elle
mettra un terme à la prostitution de rue.

A Lyon, la municipalité n’a pas attendu cette loi pour chasser les
camionnettes des filles du principal quartier de tapin, Gerland. «
Les filles de Gerland » est un webdocumentaire d’actualité sur le
quotidien en sursis de trois de ces prostituées. Read more →

STAINSBEAUPAYS, 20 ados de Stains se racontent, nous racontent, se la racontent

STAINSBEAUPAYS c’est l’histoire de 20 ados de 14 ans en classe de 3ème à Stains. Pendant une année scolaire, avec une caméra, des rudiments de tournage et l’envie de raconter un peu de leur vie, ils ont réalisé douze films courts. Des fictions et des documentaires qui nous plongent dans leur quotidien, leurs rêves, leur univers. En contrechamp, Simon Bouisson et Elliot Lepers ont réalisé des portraits de ces collégiens, héros de ce film infini. Les regards des réalisateurs et des collégiens se croisent et se complètent. STAINSBEAUPAYS est une fenêtre fraîche et authentique sur une jeunesse de banlieue dure. Un regard cash et sans concession.

Voir le webdocumentaire

Une interface innovante STAINSBEAUPAYS est un grand court métrage interactif agencé sur une timeline infinie : pas de début, pas de fin. Le player circulaire permet de naviguer entre les films tournés par les ados et le contrechamp tourné par les auteurs. Les élèves passent au centre d’une ronde l’un après l’autre, performent et retournent en périphérie du cercle. L’internaute, lui, entre dans l’histoire à n’importe quel moment et fait tourner… Pour prolonger la dimension pédagogique du projet, le code source de ce player unique et innovant sera distribué sous licence libre afin que n’importe qui puisse s’en emparer.

La marche d’apres

AB PRODUCTIONS et CAPA, dans le cadre du concours PREMIERE CAMERA lancé en partenariat avec KissKissBankBank, ont le plaisir de vous proposer LA MARCHE D’APRES, un docu et un webdoc, écrit et réalisé par 3 jeunes documentaristes qui nous proposent une fresque historique, intime et politique pour revenir pas à pas sur 30 ans d’histoire de l’immigration maghrébine en France, 30 ans après la Marche pour l’égalité et contre le racisme.

Voir le webdocumentaire : http://www.lemonde.fr/societe/visuel/2013/12/03/la-marche-d-apres-30-ans-de-combats-pour-l-egalite_3524678_3224.html

Fort McMoney @davduf @_TOXA @onf @ARTEfr

Fort McMoney est un jeu documentaire interactif sur l’industrie pétrolière en Alberta (Canada) créé par DAvid Dufresne, en association avec TOXA, l’ONF et Arte. Lancé en trois langues (Eng, All, Fr) Fort McMoney vous lance à la découverte de la ville de Fort MacMurray, 3ème réserve de pétrole au monde.

Réalisation : David Dufresne

Production : Toxa, Onf, Arte

Date de sortie : 25 novembre 2013

Lien de l’oeuvrehttp://fortmcmoney.com/fr/#/fortmcmoney

A short story of the highrise @nytimes @katciz

HIGHRISE explores vertical living in the global suburbs. It’s multi-year, many-media collaborative documentary experiment at the National Film Board of Canada, directed by Katerina Cizek, and produced by Gerry Flahive. Since its launch in 2009, HIGHRISE has generated many projects, including mixed media, interactive documentaries, mobile productions, live presentations, installations and films. Collectively, the projects — and the ones to come — have both shaped and realized the HIGHRISE vision: to see how the documentary process can drive and participate in social innovation rather than just to document it; and to help re-invent what it means to be an urban species in the 21st century.

Lien de l’oeuvrehttp://www.nytimes.com/projects/2013/high-rise/

Journaliste 2.0 @france4

Comment les journalistes s’adaptent-ils aux nouveaux médias ? Être webjournaliste, ça veut dire quoi au juste ?
Le webdocumentaire « Journaliste 2.0 » vous propose de mener votre propre enquête sur un métier qui suscite passion et interrogation. Nous sentons confusément qu’un certain journalisme est en train de mourir. Et avec lui, une légion de journalistes accrochés à la culture du papier, à la toute puissance de la télévision et du journal de vingt heures. Associé à la série documentaire de France 4 « Les Nouveaux journalistes », notre webdocumentaire décrit la fin d’un monde, la fin d’un journalisme et l’entrée dans un autre monde, une nouvelle ère, en montrant de l’intérieur, la fabrique de « nouveaux journalistes ».

Lien de l’oeuvrehttp://journaliste-2-0.france4.fr/index.php

Boris Razon présente The End etc.

Coup de projecteur
  • WEBDOC SUR LE QUOTIDIEN DES PROSTITUÉES DE LYON
  • STAINSBEAUPAYS, 20 ados de Stains se racontent, nous racontent, se la racontent
  • La marche d’apres
  • Fort McMoney @davduf @_TOXA @onf @ARTEfr
  • A short story of the highrise @nytimes @katciz
  • Journaliste 2.0 @france4
  • Veduta @AgenceCAPA @telerama
  • Le professeur est-il un terroriste ? 33 ans d’enquêtes sur l’attentat de la rue de Copernic @leJDD
  • Ma vie à deux balles
  • Yann : pêche, avenir & crustacés
  • Type:Rider @ARTEfr
  • No es una crisis @mediapart
Les derniers teasers
  • Une femme, plusieurs hommes, et un webdoc à soutenir !
  • Pregoneros de Medellín, projet webdoc Inside Figra 2014
  • Votez pour « Are Vah ! » au #docswanted @cubanhat #transmedia #webdoc
  • Un webdocumentaire sur les coulisses de la base aérienne de Châteaudun @lecho_fr
Les clés pour financer son webdocumentaire avec le Crowdfunding
Nous suivre
Recherche
Newsletter

Recevez la lettre mensuelle de WEBDOCU.fr.

Les rencontres



Les logiciels de montage interactif
3WDOC
Commander l’ouvrage
webdocs_survival-guide_for_online_filmaker
Le webdoc sur Twitter